Ministère de l'Agriculture, de la Pêche Maritime
du Développement Rural et des Eaux et Forêts

Guide & FAQ

Guide d'utilisation

Q : Quelles sont les conditions d'éligibilité pour exercer le métier de conseiller agricole ?

  • Nul ne peut exercer cette profession, s’il n’est pas détenteur d’un agrément délivré par l’autorité gouvernementale chargée de l’agriculture.

Q: Quelles sont les conditions d’exercice de la profession de conseiller agricole ?

  • Les personnes physiques ou morales de droit privé, qui remplissent les conditions prévues par la loi;
  • L'agrément est délivré pour une période de 5 ans renouvelables;
  • L'exercice est subordonné à l’obtention d’un agrément délivrée par l’autorité gouvernementale chargée de l’Agriculture après avis de la Commission Nationale de Conseil Agricole;
  • Les conditions d’octroi, de retrait et de renouvellement de cet agrément sont fixées par voie réglementaire.

Q : Quels sont les domaines d'intervention du conseiller agricole ?

  • Conseil technique : consiste à assister l’agriculteur dans le transfert et la maitrise des techniques de production agricole de l’amont à l’aval de la filière;
  • Conseil dans le domaine de l'entreprise agricole : consiste en l’appui et l'accompagnement à la mise en place et le développement de ces entreprises, en se basant sur le diagnostic et l'analyse de la conduite de l'exploitation agricole et la proposition d'un modèle de développement approprié.
  • Conseil dans le domaine de projet de développement agricole : consiste en l'accompagnement des agriculteurs à moderniser leurs techniques de production, à améliorer les méthodes de gestion des exploitations et entreprises agricoles et les aider au montage de projets de développement agricole

Q : Quelle sera la relation du CAP avec l'agriculteur ?

  • Les prestations du Conseiller en agriculture doivent faire l’objet d’un contrat, qui demeure soumis aux dispositions du Dahir des Obligations et Contrats Ce contrat doit contenir obligatoirement les clauses suivantes:
    • La durée, la nature et la consistance des prestations du CA
    • Le calendrier des interventions
    • Les obligations et les droits des parties contractantes
    • Les honoraires du CA et les modalités de leur règlement.

Q : Ya t-ils des obligations des deux parties :

OUI
  • Le Conseiller Agricole:
    • Il doit inscrire ses observations et recommandations dans un registre tenu sur les lieux de l’exploitation ou de l’entreprise agricole concernée.
    • Il est tenu d’informer l’administration des maladies, parasites ou fléaux constatées lors de l’exercice de sa mission
  • L'agriculteur:
    • Il doit inscrire au même registre les travaux effectués par lui en application des recommandations du conseiller agricole.

Spots Vidéo

Membres de la Commission Nationale de Conseil Agricole

La Direction de l'Enseignement, de la Formation et de la Recherche (Président et sécretariat CNCA)

Centre d'information

Copyright 2017
  • Accueil
  • |
  • Fond Documentaire
  • |
  • Support
  • |
  • Actualités
  • |
  • Contact
  • |
  • phototheque
  • |
  • videotheque